Lutte anti-vectorielle en Normandie

En 2023, le moustique tigre a été détecté sur 5 secteurs (départements 14, 27, 50 et 76) et son implantation est confirmée pour la première année, sur une commune de la Seine-Maritime. La Normandie était jusqu’à présent la dernière région de France métropolitaine non colonisée.

A titre de rappel, le moustique tigre est surveillé car il est vecteur de maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika (arboviroses). Ainsi, si le moustique entre en contact avec une personne ayant contracté l’une de ces maladies (suite à un séjour dans un territoire colonisé notamment), il aura la capacité à transmettre cette maladie à une personne saine, qui n’a pas quitté le territoire Normand. En dehors de sa capacité vectorielle, cet insecte, qui ne pique pas la nuit mais le matin et en fin de journée, a un grand pouvoir de nuisance auprès de la population lorsqu’il s’implante à proximité des habitations.

 

Bulletin départemental – surveillance active

 

Les bonnes pratiques

 

Article publié le vendredi 15 mars 2024